Recent Comments

    Siemens Investing in Dorval – Siemens investit à Dorval

    Publié le 20 janvier 2017 à 11h22 | Mis à jour à 13h02

    Siemens investit 133 millions pour moderniser son usine de Dorval

    Le géant allemand investira entre autres 110,6 millions... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

    Le géant allemand investira entre autres 110,6 millions à Dorval afin d’y réaliser de la recherche et du développement pour la conception ainsi que l’amélioration de turbines aérodérivées, utilisées notamment pour la production d’électricité.

    PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

    La multinationale Siemens investira près de 133 millions dans son usine de Dorval, qui lui servira également de rampe de lancement en Amérique du Nord pour le déploiement d’une plateforme visant à aider les entreprises à mieux intégrer les nouvelles technologies afin d’accroître leur productivité.

    L’annonce a été effectuée vendredi, au Forum économique mondial de Davos, dans le cadre de la mission économique qu’effectue le premier ministre Philippe Couillard dans les alpes suisses. Québec octroie en échange un prêt de 20 millions.

    Par l’entremise de sa filiale canadienne, le géant allemand investira 110,6 millions à Dorval, où travaillent 400 personnes, afin d’y réaliser de la recherche et du développement pour la conception ainsi que l’amélioration de turbines aérodérivées, utilisées notamment pour la production d’électricité.

    «Nous avons de très bons chefs dans la cuisine et nous devons dénicher plus de clients», a répondu le chef de la direction de Siemens, Joe Kaeser, pour expliquer que ces investissements se traduiraient par quelques embauches.

    Les installations de Dorval sont déjà spécialisées dans la conception et la fabrication de turbines à gaz, de transformateurs électriques et d’équipements d’imagerie médicale.

    M. Kaeser a expliqué que Siemens ne voulait pas simplement moderniser l’usine, mais s’assurer de la préparer pour la «prochaine révolution» afin qu’elle demeure concurrentielle.

    MM. Couillard et Kaeser s’étaient déjà rencontrés pour discuter d’éventuels investissements dans le cadre d’une visite effectuée à Munich, en Allemagne, en juillet dernier.

    Par ailleurs, Siemens déploiera 22 millions dans le cadre de son initiative collaborative inspirée du modèle allemand dual, qui, en plus de la formation dans les établissements d’enseignement, inclut une large proportion en milieu de travail.

    Siemens, qui estime être un chef de file dans l’intégration des technologies de pointe en milieu industriel, propose aux intéressés de venir observer gratuitement son modèle, a expliqué M. Kaeser, pour ensuite l’implanter au sein de leurs organisations.

    «Nos clients, nos partenaires et nos universités peuvent venir voir et prendre le temps d’apprendre», a-t-il dit.

    À terme, le gouvernement Couillard souhaite que cette initiative puisse accélérer le virage technologique des entreprises québécoises en plus d’améliorer la formation de la main-d’oeuvre, avec la participation des établissements d’enseignement comme les cégeps et les universités.

    «Nous voulons mettre l’accent sur la formation en milieu de travail, a dit le président-directeur général d’Investissement Québec, Pierre Gabriel Côté. Nous voulons appliquer le modèle dual au Québec.»

    Il faudra toutefois attendre pour savoir précisément comment les établissements d’enseignement seront mis à contribution dans le cadre de cette initiative.

    Le dossier sera discuté dans le cadre du Rendez-vous national sur la main-d’oeuvre qui doit se tenir le mois prochain.

    En plus de Dorval, Siemens exploite deux usines à Drummondville et Trois-Rivières, où travaillent quelque 1100 personnes.

     

    http://affaires.lapresse.ca/economie/technologie/201701/20/01-5061449-siemens-investit-133-millions-pour-moderniser-son-usine-de-dorval.php

     

    Siemens multinational will invest nearly $ 133 million in its Dorval facility, which will also serve as a launch pad in North America for the deployment of a platform to help companies better integrate new technologies to increase productivity .

    The announcement was made Friday at the World Economic Forum in Davos, as part of Prime Minister Philippe Couillard’s economic mission to the Swiss Alps. Québec grants in exchange a loan of 20 million.

    Through its Canadian subsidiary, the German giant will invest 110.6 million in Dorval, where 400 people work, to carry out research and development for the design and improvement of aerodynamic turbines, used in particular for the production of electricity.

    “We have very good chefs in the kitchen and we have to find more customers,” said Siemens CEO Joe Kaeser, explaining that these investments would result in a few hires.

    Dorval’s facilities are already specialized in the design and manufacture of gas turbines, electrical transformers and medical imaging equipment.

    Mr. Kaeser explained that Siemens did not simply want to modernize the plant, but to ensure that it is prepared for the “next revolution” so that it remains competitive.

    MM. Couillard and Kaeser had already met to discuss possible investments as part of a visit to Munich, Germany last July.

    In addition, Siemens will deploy $ 22 million as part of its collaborative initiative inspired by the dual German model, which in addition to training in educational institutions, includes a large proportion in the workplace.

    Siemens, which believes that it is a leader in the integration of advanced technologies in industrial environments, offers interested parties a free look at its model, explained Mr. Kaeser, and then implemented it within their organizations.

    “Our clients, our partners and our universities can come and see and take the time to learn,” he said.

    Ultimately, the Couillard government wants this initiative to accelerate the technological change of Quebec companies and to improve the training of the workforce, with the participation of educational institutions such as CEGEPs and universities.

    “We want to focus on training in the workplace,” said Investissement Québec President and CEO Pierre Gabriel Côté. We want to apply the dual model to Quebec. “

    However, it will take time to know exactly how educational institutions will be involved in this initiative.

    The file will be discussed as part of the National Workforce Meeting to be held next month.

    In addition to Dorval, Siemens operates two plants in Drummondville and Trois-Rivières, where some 1100 people work.

    Comments are closed.